Institut bordelais de sondages (IBS)
Communiqué - Jeudi 9 septembre 2004


Un sondage accablant pour Alain Juppé :
95 % des bordelais désapprouvent son action


L'Institut bordelais de sondages (IBS) publie ce jour un sondage qui démontre clairement que les bordelais, à 95%, désapprouvent l'action d'Alain Juppé à Bordeaux.
 
Commentant cette enquête, un militant associatif bordelais a déclaré "Cela montre que les bordelais ne sont pas dupes face à la stratégie de M. Juppé qui consiste avant tout à éblouir : de gigantesques feux d'artifices, l'illumination à tout va des bâtiments, la subvention massive d'évènements plus "people" que culturels (Johnny Halliday, Festival du cinéma au féminin), l'accueil fastueux de Poutine, M. Juppé tente d'éblouir ses administrés pour masquer quelques affaires accablantes. Les bordelais ne sont pas dupes, c'est très réconfortant".
 
Ce sondage risque fort de mettre à mal l'opération de réhabilitation – autant dire de blanchiment - lancée par les amis politiques d'Alain Juppé dans le but évident de sauver au moins son mandat maire de Bordeaux
 
Institut bordelais de sondage


Les questions du sondage IBS
publié le jeudi 9 septembre 2004

(Si vous trouvez les questions orientées, cliquez ici)

 
- M Juppé a déclaré en 1995 : "C'est facile de prendre un arrêté municipal en disant "il n'y a plus de mendiants, plus de pauvres". C'est se donner bonne conscience à peu de prix, car les mendiants et les pauvres sont toujours là" (Le Monde). Or, en 2002, M. Juppé a pris à Bordeaux un arrêté dit "anti-bivouac" qui visait spécialement les SDF. Approuvez-vous M. Juppé lorsqu'il fait l'inverse de ce qu'il déclare ?
* Réponses : NON à 99%
 
- Le tramway avec "alimentation par le sol" est une innovation technique. Approuvez-vous Alain Juppé qui a fait de Bordeaux une "ville-cobaye" pour tester ce tramway "sans fil", au détriment des bordelais qui subissent les nombreuses pannes de ce système.
* Réponses : NON à 95%
 
- Vladimir Poutine est coupable entre autre du massacre du peuple Tchétchène. Approuvez-vous Alain Juppé qui, alors que rien ne l'y obligeait, a invité M. Poutine à Bordeaux – qui plus est avec faste – au détriment des finances municipales et de toute idée de Droits de l'Homme ?
* Réponses : NON à 98%
 
- M. Juppé a attribué l'Eglise St-Eloi à une secte intégriste (excommuniée par l'Eglise catholique) ce qui a poussé l'archevêché – légalement occupant du lieu - à entamer une procédure en justice contre cette décision injustifiée. Approuvez-vous M. Juppé lorsqu'il fait des cadeaux à une mouvance liée de l'extrême droite ?
* Réponses : NON à 92%
 
- Alors que tout le monde, le Président de la République en tête, explique qu'il faut économiser l'énergie, M. Juppé a mis en place à Bordeaux un important "plan lumière" (qui vise autant à illuminer le maire qu'à éclairer les bâtiments bordelais) et a doublé en 2003 le coût des "illuminations de Noël" par rapport à l'année précédente. Approuvez-vous M. Juppé qui organise la surconsommation d'électricité ?
* Réponses : NON à 91%
 
- M. Juppé a accordé une subvention massive à Johnny Halliday qu'il a sûrement confondu avec un modeste intermittent du spectacle. Approuvez-vous M. Juppé quand il utilise les impôts des bordelais pour remplir les poches de Johnny Halliday ?
* Réponses : NON à 92%
 
- Le maire de Bordeaux a encaissé jusqu'au dernier jour (décembre 2002) les loyers du bidonville gitan, le Village andalou, alors même que, depuis juillet 2000, il était officiel que les habitants de ce bidonville étaient touchés par le saturnisme (plomb dans le sang). Approuvez-vous M. Juppé ?
* Réponses : NON à 98%
 
- Le maire de Bordeaux a utilisé 83 000 euros (un demi million de francs !) pour obtenir un sondage triomphal le 6 septembre 2004, à la veille de sa conférence de presse de rentrée et alors que ses amis politiques expliquent que M. Juppé, même condamné pour les "emplois fictifs de la Ville de Paris", pourrait tout de même conserver son mandat de maire de Bordeaux. Approuvez-vous M. Juppé lorsqu'il gaspille ainsi vos impôts, qui plus est en prenant ses administrés pour des imbéciles ?
* Réponses : NON à 100%

Bordeaux-Juppé